Inscription en 4eme

Téléchargez le dossier de candidature.
Ne tardez pas, il doit nous être retourné avant le 8 juin !

Accueil > Actualités > Journée technique : Fruits à coque

Journée technique : Fruits à coque

mercredi 4 avril 2018, par Guillaume.

Article du Populaire - Journée du 17 avril 2018 organisé par le CFPPA

https://www.lepopulaire.fr/saint-yrieix-la-perche/2018/04/20/une-journee-technique-et-plusieurs-animations-au-cfppa-de-la-faye_12820291.html

Une journée technique et plusieurs animations au CFPPA de La Faye

Une journée technique sur les productions de fruits à coque (noix, noisette, châtaigne) et leur possible utilisation en agroforesterie, a été proposée au CFPPA de La Faye.

Dans le cadre d’une semaine autour de l’agroforesterie, le CFPPA de Saint-Yrieix-La Faye, a proposé diverses animations dont une journée technique sur les productions de fruits à coque : noix, noisette, châtaigne. Celle-ci s’est déroulée en deux temps, avec le matin, une approche théorique et l’après-midi, une visite d’exploitation. Trois intervenants ont présenté, les trois productions et leur utilisation en agroforesterie. La châtaigne a été abordée par Marion Mazeaud, technicienne châtaigne à la coopérative de marrons-châtaignes Limdor, à Saint-Yrieix, mais aussi à la chambre d’Agriculture de la Haute-Vienne. Elle a présenté les différentes étapes de production, partant du choix des variétés à planter, puis de la densité de plantation selon le terrain, sans oublier les maladies et les ravageurs, propre à la châtaigne, pour finir par l’entretien des vergers et la récolte. Elle a précisé qu’en agroforesterie, les châtaigniers pouvaient être associés à des volailles, des bovins ou des ovins. Plusieurs exploitations du secteur pratiquent ce système et les résultats sont satisfaisants.

Les productions de noix et noisettes ont été présentées par Leslie Van Oncem, technicienne noix, noisettes de la coopérative Capel. Cette dernière rayonne sur trois départements : la Corrèze, le Lot et le Lot et Garonne et regroupe près de 4.000 familles d’agriculteurs. Elle a cinq pôles d’activités : animal (bovin, ovin, palmipède, porc), végétal (fruits et légumes, céréales, vigne), distribution professionnelle et grand public d’équipements, de matériels et autres et innovation, développement et service. En agroforesterie, les noisetiers et les noyers se marient bien aux productions animales, mais aussi, végétales comme les céréales, les cucurbitacées et autres légumes. Pour terminer, Antoine Marin, chargé de projet agroforesterie chez Agroof (bureau d’études spécialisé en agroforesterie), a expliqué l’intérêt de faire de l’agroforesterie. La technique consiste à planter des arbres fruitiers ou forestiers (pour faire du bois), en veillant à laisser une distance assez grande entre deux lignes d’arbres, afin de pouvoir utiliser ce terrain pour cultiver des céréales ou permettre à un élevage de profiter de la prairie naturelle qui s’y installe. Le but est que chaque culture (végétale et animale) puisse profiter des bienfaits de l’autre. Les animaux profitent de l’ombre, voire de quelques fruits, des arbres et ces derniers, de la fumure et du désherbage naturel sans produits phytosanitaires. Des essais sont faits pour associer aux arbres, y compris des arbres plein vent, du maraîchage, des céréales et même des petits fruits rouges.
L’intérêt d’un double revenu

Le but reste le même, un échange entre les espèces, profitable à tout le monde. Un des avantages de l’agroforesterie est de permettre aux agriculteurs d’avoir un double revenu, tout en étant patient au début, car si les arbres sont jeunes, la rentabilité se fait sur le long terme. L’après-midi, le groupe de participants, composé principalement de Haut-Viennois et de Corréziens, en cours d’installation en agroforesterie (arbres-poules pondeuses, arbres-céréales, arbres-maraichage…), a visité une exploitation agricole, sur la commune de Glandon, qui pratique, depuis quelques temps, l’agroforesterie avec des poulets et des châtaigniers.

Pratique. CFPPA de La Faye, 87500 Saint-Yrieix, Tél. 05.55.08.37.88, cfppa. st-yrieix@educagri.fr Pour en savoir plus : www.eplefpa-saint-yrieix.fr

Résumé de la journée :
Le matin, intervention de Marion Mazeaud (responsable de la station châtaignes de LIMDOR et technicienne à la chambre d’agriculture 87) et Leslie VAN ONCEM (technicienne fruits et légumes de la CAPEL). Elles ont présentées les itinéraires techniques, ainsi que les maladies et ravageurs, les coûts de production et les prix de vente de la châtaigne, de la noix et de la noisette (dont la filière est en plein développement, avec une grande rentabilité, et encore plus si elle est irriguée).
L’après-midi, Marion MAZEAUD nous a ouvert les portes de la station châtaigne de LIMDOR et nous avons terminé par la visite de l’exploitation de Julien et Carole PILLARD (ancienne BP du CFPPA), où ils conduisent châtaigniers avec poulets et ovins en agroforesterie.

Site réalisé avec SPIP | | Suivre la vie du site RSS 2.0